Rožata

Rožata

Bien que le débat soit toujours ouvert sur le fait de savoir s’il s’agit d’un plat dalmate autochtone ou d’un plat partiellement inspiré par le populaire dessert français crème brûlée ou la crema catalana espagnole, il est incontestable que la rožata est un dessert qui est parvenu à survivre aux bouleversements historiques du moyen-âge jusqu’à aujourd’hui, et ce non seulement en Dalmatie, mais également dans le reste de la Croatie.

 

La « rozata », « rožata » ou « rožada » a beaucoup d’adorateurs à travers le pays ; elle est préparée dans les petites tavernes ou les restaurants de luxe, ainsi que dans de nombreuses demeures pour donner une touche finale sucrée au repas. Comme de nombreuses pâtisseries qui ont survécu pendant des siècles en étant transmis de génération en génération, la rožata est également préparée à base d’ingrédients simples et modestes.

 

En effet, les éléments de base de ce dessert crémeux et rafraîchissant sont le lait, les œufs et du sucre, alors que de la liqueur de rose, appelée « rosalin » ou « rozulin » qui a donné son nom à ce dessert, permet de donner un arôme unique à ce dessert. Étant donné qu’il s’agit d’une crème froide et dure, la « rožata » est tout particulièrement populaire en été pour se rafraichir de la chaleur, et est souvent servie comme dessert pour promouvoir la cuisine dalmate aux étrangers. Ainsi, la rožata a été servie en 2008 durant le dîner officiel avec le président américain George W. Bush à l’occasion de sa visite à Zagreb.

 

Sa préparation nécessite de faire cuir du sucre dans du lait puis de le faire refroidir, de battre des œufs et de les ajouter au lait avec de la peau de citron et du sucre vanillée. Quelques cuillères du sucre sont ensuite lentement caramélisées, puis soigneusement éparpillées sur les rebords du plat dans lequel la rožata sera cuite. Lorsque le caramel a bien refroidi, le mélange est déversé dans le récipient et cuit à basse température. Après la cuisson, il est nécessaire de faire refroidir le plat de rozata au réfrigérateur. Avant le service, une assiette plate est placée sur le plat, qui est alors rapidement retourné. La « rožata » ainsi démoulée est servie après avoir été recouverte de liqueur de rose.