Dalmatie - Split

Dalmatie - Split

C'est de Split que proviennent la célèbre dalmatinska pašticada ou ragoût dalmate et des spécialités à base d'écrevisses, des friandises aromatiques et savoureuses comme la Viška, la Forska et la Komiška pogača, ainsi que les fameuses saucisses luganige et les arambašići de Sinj, rouleaux de choux farcis au bœuf et porc. Sur l'île de Hvar, vous pourrez déguster d'excellents vins comme le vugava et le Plančić ou l’intéressante smutica, vin rouge mélangé avec du lait de brebis ou de chèvre.

Un minimalisme gastronomique digne d’un empire

Les habitants de Split ont un argument simple mais percutant lorsqu’ils louent la beauté de leur ville et de ses environs: le puissant Empereur Dioclétien avait la possibilité de construire son splendide palais dans n’importe quelle ville du vaste Empire romain. Il a choisi Split, la plus grande ville dalmate, dont le noyau, le centre et l’aménagement urbain sont aujourd'hui articulés autour du palais de Dioclétien.

 

Dans l'arrière-pays de Split se trouve un massif montagneux dont les sommets de Mosor et Biokovo sont souvent enneigés, et qui amortissent les coups de vent bora, proposant une vue sur la mer et Brač, Šolta, Čiovo, Hvar et Vis, les îles les plus ensoleillées de l'Adriatique. L’empereur était un sage. La nature s’est offerte à lui dans toute sa splendeur et sa fertilité. Avant lui, même les Grecs cultivaient la vigne et l’olive sur les îles dalmates, alors que ceux qui n’étaient pas des passionnés d’agriculture n’avaient qu’à chasser et cueillir : des crabes et des poissons, des grenouilles et des coquillages, des champignons et des mûres, des herbes comestibles sauvages ...

 

La continuité de la gastronomie dalmate est impressionnante même au regard des normes méditerranéennes exigeantes. Ce que l’empereur appréciait le plus, a été préservé à notre plus grand bonheur, et enrichi par les meilleures idées des centaines de générations culinaires. Dans cette région, les principes du minimalisme dalmate dans le cadre duquel les aliments de première qualité, en premier lieu les poissons les plus appréciés, sont cuits, frits ou rôtis et préparés de manière simple, à préserver et de ne pas nuire aux saveurs naturelles parfaites des saint-pierre, des dentés, des dorades ou des rougets. En même temps, des recettes composées de nombreuses épices, comme la « pašticada » qui nécessitent une préparation de plusieurs jours, ont été créées et modifiées sans fin.

Gastronomie

Régionale

Croatia Feeds