Fuir la réalité pour des week-ends magiques

Fuir la réalité pour des week-ends magiques

Si votre bateau se trouve dans un mouillage ou marina en Croatie, la meilleure façon d'ouvrir ou de prolonger la saison de navigation est de passer le week-end en mer. Cette façon romantique ou amusante d'échapper au stress des grandes villes peut être planifiée au dernier moment alors que la nature et le charme des pittoresques villes insulaires sauront répondre à tous vos besoins. Les couchers de soleil printaniers ou les calmes aubes d'automne vous rempliront d'énergie positive et vous aurez l'impression d'avoir passé en mer bien plus que deux jours. Bien que la mer en Croatie offre des options infinies, nous vous décrivons ici cinq propositions d'itinéraires que vous pourrez adopter tels quels ou qui vous inspireront à créer le vôtre.

Dubrovnik

Nous vous suggérons de quitter la ville et de vous diriger vers l'ouest, jusqu'à la presqu'île Pelješac. Sur les côtes nord-ouest de cette île se trouve une baie bien abritée, la baie de Kobaš, dans laquelle vous pourrez profiter d’un amarrage sûr et d’une excellente offre gastronomique offerte par les quelques restaurants qui constituent le seul contact de cet endroit avec la civilisation. Passer le petit-déjeuner du samedi matin à déguster les huîtres de Ston puis dirigez-vous vers les Elaphites où vous pourrez vous amarrer à Šipanska luka. En route vers Dubrovnik, arrêtez-vous dans la baie Šunj, sur la sableuse île Lopud, pour une dernière baignade.

Split

Si vous voulez passer un week-end calme et paisible, nous vous proposons un itinéraire autour de l'île Šolta. Lors de la première soirée, visitez la boutique marina dans le village Maslinica ou amarrez-vous dans la baie de l’ouest de l’île, la bien abritée baie Šešula. Passez le samedi à explorer la côte sud de l'île. Vous serez bien, amarrés pour la nuit, dans les baies Tatinja ou Straćinska, se trouvant au sud de l'île. Offrez-vous une baignade dominicale aux Splitska vrata (Portes de Split). La baignade aux Portes de Split est possible même si vous décidez de passer deux jours à Hvar à faire la fête plutôt que d'explorer Šolta.

Šibenik

À cette zone maritime appartiennent aussi les marinas de Tribunj et Vodice. Les petits ports insulaires dans les villages Prvić ou Zlarin se trouvent à proximité et vous offrent un amarrage sûr, une destination idéale pour le vendredi soir. Passez le samedi dans des nombreuses baies protégées de l’archipel de Šibenik et si vous vous sentez motivé, continuez jusqu'à Žirje, sur la côte sud-est se trouvent les baies Vela et Mala Stupica, où vous trouverez les balises d'ancrage, pour passer une nuit paisible. De beau temps et avec encore un peu d'esprit d'aventure, visitez le phare Blitvenica avant de revenir au point de départ.

Boris Kačan

Zadar

De même qu'à Šibenik, la zone maritime de Zadar comprend aussi les marinas de Biograd et de Sukošan, devant lesquelles se trouve l'île Pašman. Pour la première nuit, choisissez une des baies de son côté sud (la baie Landin par exemple) puis, le lendemain, traversez jusqu'à l'île Žut et profitez de l'excellente offre gastronomique et de la proximité avec le Parc national de Kornati. Si la taille (et la hauteur du mât) de votre bateau vous le permet, retournez vers Zadar et la civilisation à travers le passage entre Pašman et Ugljan, avec baignades obligatoires dans les petites criques de sable.

Zoran Jelača

Pula – Opatija

Si votre bateau se trouve à Pula ou à Opatija, la distance jusqu'à Cres est quasiment égale. Si proches du continent, la baie Cres ainsi que la ville du même nom offrent un amarrage excellent et sont un véritable petit paradis. En explorant la baie de Cres, vos trouverez de nombreuses plages ou vous profiterez de la solitude. Les plus chanceux trouveront un point d'amarrage à Valun, un lieu connu pour les délices de la mer servis dans les restaurants locaux. Vous pouvez aussi opter pour l'agneau de Cres, en amarrant dans un port sûr et en partant vers Lubenice, la petite ville du haut de la falaise.

Lors de navigation en dehors de la saison estivale, il faut particulièrement faire attention aux prévisions météo. La dynamique de changement est plus grande qu'en été, il faut juste penser à adapter votre itinéraire aux conditions sur la mer. Si vous êtes un navigateur expérimenté ou si vous naviguez avec un équipage de professionnels, nous vous conseillons de vous essayer au moins une fois à la navigation nocturne. Une heure de navigation nocturne vaut douze heures de navigation diurne. Et tout ça „rentre“ dans un seul week-end.